La démarche de Luc Bikono-Abeng ne revendique ouvertement nulle origine ou tradition .Elle s’inscrit d’abord dans une écriture personnelle de l’espace,c’est à dire, dans la peinture. Les déchirures, les incertitudes de notre époque s’y font jour. Mais qu’attendre d’un peintre, sinon qu’il se fraye un passage, ouvre des possibilités convaincantes pour appréhender le monde ? La voie artistique ici se précise entre le signe et la forme, la couleur et la mémoire,l’oubli et la trace. Des sujets apparaissent, comme autant d’étapes d’existence et D’insistance. La ville, tentaculaire et dispersée, porteuse de défis et de solitude, jusqu’à évoquer, dans le langage des formes, une jungle d’indices de la présence, formulée selon les accents intérieurs et les rythmes de la proximité et de l’absence. Le paysage, traversé de couleurs effervescentes et peuplé de signes éclatants. Mais, transgressant les limites du ‘’ sujet’’,c’est d’abord d’une élaboration plastique qu’il s’agit, d’une aventure fertile qui matérialise une recherche d’approfondissement, un équilibre retrouvé. Surgi d’une histoire ou il puise dans l’indicible,le geste créatif élabore Un langage accordé aux interrogations et aux attentes d’aujourd’hui. C’est en s’avançant dans l’inconnu qu’il porte au regard une profusion de formes éclatées et construites, proches et lointaines, intimes et cosmiques, et fait signe à notre désir de voir,c’est à dire de reconnaître,d’entendre ,de lire, et d’éprouver. J.F. CASSAT

LE NOMBRE DE SALETE OFFICIELLEMENT RECONNU



LE NOMBRE DE SALETE  OFFICIELLEMENT RECONNU
La marche de Luc Bikono-Abeng ne revendique ouvertement
 nulle origine ou tradition .Elle s’inscrit d’abord dans une écriture
personnelle de l’espace,c’est à dire, dans la peinture.

Les déchirures, les incertitudes de notre époque s’y font jour.
Mais qu’attendre d’un peintre, sinon qu’il se fraye un passage, ouvre
des possibilités convaincantes pour appréhender le monde ?
 La voie artistique ici se précise entre le signe et la forme, la couleur et
la moire,l’oubli et la trace.

Des sujets apparaissent, comme autant d’étapes d’existence et
D’insistance.
La ville, tentaculaire et dispersée, porteuse de défis et de solitude,
jusqu’à évoquer, dans le langage des formes, une jungle d’indices de la présence,
formulée selon les accents intérieurs et les rythmes de la proximité et
de l’absence.
Le paysage, traversé de couleurs effervescentes et peuplé de signes
éclatants.

Mais, transgressant les limites du   ‘’ sujet’’,c’est d’abord  d’une
élaboration plastique qu’il s’agit, d’une aventure fertile qui matérialise
une recherche d’approfondissement, un équilibre retrouvé.

Surgi d’une histoire ou il puise dans l’indicible,le geste créatif  élabore
Un langage accordé aux interrogations et aux attentes d’aujourd’hui.

C’est en s’avançant dans l’inconnu qu’il porte au regard une
profusion de formes éclatées et construites, proches et lointaines,
 intimes et cosmiques, et fait signe à notre désir de voir,c’est à dire de
 reconnaître,d’entendre ,de lire, et d’éprouver.
                                                                                             J.F. CASSAT

Un jour, sachant que je peignais les murs
une association (jeunes dans la cité ) veut savoir  si je suis capable
de m'adapter sur un support en bois
je rétorque que oui!
On allais me fournir le nécessaire le matériels(le support en bois et les bombes( des peintures)
L'idée de travailler sur ce support en bois me réjouissais,
car au lieu de me faire plaisir à peindre
dans la rue comme ça rapidement en toute hâte avec prudence absolue afin d'évité de ce faire voir par qui?
  ,sans faire de bruits,ni être vue ,!!! stop!!!
donc je reprend mon souffle,
oui cet atmosphère nécessaire, pour nous, graffeur
(mais que j'aime toujours autant)plus osé et  demeure première en terme de créativité sur le vif 
J'allais changer de plaisir

du fait de peindre à l'intérieur sans stresse,sans crainte que tous s'arrête subitement pour un motif quelconques ...
Là, J'avais tout mon temps pour méditer sur le sujet...
j'étais dans la l'égalité maintenant le support en bois me plaisais les murs c'est l'État
j'ai essayer d'autres matériaux pour voir,  
Et depuis j'ai opté pour cette technique le titre de la peinture que j'ai réalisé pour cette association,
je l'ai nommé' VOCATION ' car je venais de découvrir ma vocation...
(1992  à 2.....)  étude  du support :307 peintures total dans l'atelier

Dans les années  90 je participai au concourt organisé par le conseil général des-hauts-de-seine   (peinture en fête)         
l'objectif était   de se faire plaisir,peindre en plein air ...
le format limite était de 1M,J'ai donc opté pour 1M/1M
la taille maxi autoriser,j'ai besoin d'espace et de m'exprimer autrement que sur un chevalet..
mes outils de travail était différent des autres participant ...
Sur ces  archives je vous dévoile mon style, celui qui ma permis
depuis que j'ai entrepris de prendre le passage entre l'extérieur les murs
et  les différent supports qui nous environnent,
C'est un peu du contemporain.
(5 participation pour abeng) pour peinture en fête :lieu
SURENE
 DEUXIÈMEa été filmé (en 1994)  par Bernard lépine (un ami de confiance  d'ABENG)

SANS COMMENTAIRE


LES MURS C'EST L'ÉTAT


LE NOMBRE DE SALETÉ  SOCIAL OFFICIELLEMENT RECONNU...

Récupérons ce nombre pour en faire une création
Créons,par exemple,LA GARE BIBLIOTHÈQUE FRANÇOIS MITTERRAND
Avec des pièces de récupération,que j'accumule aux fil du temps
Dont je sais qu'un jours elle me servira tôt ou tard et bien le moment est venu
Car j'ai réunis assez d'élément pour élaborer celle ci l'entrée en GARE D'UN TRAIN...      
 

SCULPTURE ROBOTS
PRÉSENTATION
SCULPTURE ROBOTS
A partir objets que j'ai cupéré,dans divers société,entreprise travaillé
Les formes solides matière sont autant d'éléments qui nous entourent
Sont pour moi source de création.
Je démonte parfois des appareils qui ne fonctionnent  plus, afin de récupérer le
Ou les pièces que je juge utilité : notre regard dans les villes est formater par le  matériels impressionnantes de matière artificiel.
Avec différent matériaux tel que les alliages de métaux,de plastiques,et autres polyréthane...
Tient exemple: pour"
ROBOTsérie004
nom:                               CONNECTIONMULTIFONCTION"
 



Robotserie0050STETOSCOPE_SCAN_GARD




ROBOT Série 01 PUNKPOWEO.P.

 

IBIS

Rob.série.003

ATTENTION aux BRUIT !!!!!!

ROBOTSérie07

MOTORIZOR PILOT DRASTER
MARS/MA2010
 WORK IN PROGRESS

FUTURA 2037 1/3 EBAUCHE

ÉTUDE DU SUPPORT CONSTRUCTIONS

FUTURA 2037 2/3 DEMI-FINITION

Retouche insertion d'objets,rajout de couleurs sur le revêtement
ÉTUDE DU SUPPORT CONSTRUCTIONS

FUTURA 2037 3/3-FINITION

LED (de l'anglais light-emitting diode), est un composant opto-électronique
capable d’émettre de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique

Pour finaliser ma peinture,que nous contemplerons le jour ou la nuit 
un éclairage lumineux chez nos partenaires 'VISTAGLO' fera l’affaire.
Ils possède un large éventails accessoires lumineux, j'ai été livré rapidement.
Une fois mes incrustations terminé, je trouve que l'effet de mon paysage futuriste
de nuit, resplendissant.
Le projet terminé se fixera sans contrainte sur un mur et sans connexion électrique.
Les lumineux SuperBrite sont chimioluminscents
qui par activation brillent jusqu'à 12 heures en continu.
Il suffit de secouer activement un bâtonnet durant 5 à 10 secondes
pour que celui-ci produise une lumière douce.

NOTES IMPORTANTE
(ATTENTION en général les vidéos sont pertinentes de longue durée très peut  de texte
mais du son chez wmaker.net/ABENG vous n'êtes pas sur le site des ventes)
MAIS SUR LE SITE OFFICIEL

ABENG HARWORKLABO
Lu 2079 fois
PAINTING



Dans la même rubrique :
< >